Services aux usagers

  1. Réduction des dépenses d’électricité de l’Administration via le programme « SARDEL »

L’État du Sénégal, dans sa démarche d’optimisation des dépenses publiques, accorde toujours une grande importance au poste relatif aux dépenses d’électricité. Ce dernier est de l’ordre de 38,55 milliards de FCFA TTC en 2018 pour 7 934 polices d’abonnement. A ce niveau, l’AEME avait déjà entrepris la mise en œuvre d’un programme d’optimisation des polices d’abonnement de l’administration, qui à lui seul présente un potentiel d’économies de 4 à 5 milliards de FCFA. Ce programme appelé également SARDEL (Analyse, Suivi et Réduction des dépenses d’Electricité du Secteur public) consiste en l’analyse du fichier de facturation de la Senelec en vue d’identifier les anomalies techniques et administratives et les corriger. Les anomalies suivantes sont essentiellement visées :

  • Polices à mauvais facteur de puissance : ce qui entraine des paiements de pénalités pour mauvais Cos ϕ ;
  • Polices à consommation nulle (polices inutilisées, sites inoccupés, etc.) ;
  • Bénéficiaires non ayant droit ;
  • Anomalies d’alimentation, de tarification et de facturation.

En plus de ce programme, plusieurs autres activités permettront de réduire les dépenses d’électricité de l’administration. Celles-ci portent essentiellement sur l’amélioration des performances énergétiques des installations et équipements dans les bâtiments de l’État avec la mise en œuvre des recommandations découlant des diagnostics énergétiques ciblés, mais aussi l’assistance technique à certains sites.

L’ensemble de ces actions ont permis de réduire de plus de 3 milliards de FCFA la facture publique d’électricité entre 2015 et 2018. Également des économies d’énergie de 31,01 GWh et de 6,4 MW en découleront.

Gains financiers du programme « SARDEL »

  1. Audits Energétiques

L’AEME vous accompagne à réaliser des audits énergétiques.

L’audit énergétique est une inspection, une analyse systématique de la consommation d’énergie dans un lieu, afin de faire un rapport sur les flux d’énergie et de déterminer le potentiel d’amélioration de l’efficacité énergétique.

C’est un outil qui permet aux entreprises de connaître leur situation en ce qui concerne l’utilisation de l’énergie et le potentiel d’amélioration de leur consommation d’énergie.

L’AEME a réalisé des audits énergétiques sur 120 ménages de 14 quartiers populaires dans les deux communes de Grand-Dakar et de Grand-Yoff.

Ces audits ont permis de comprendre les habitudes de consommations de ces populations.

Ces audits de ménages seront étendus sur l’ensemble du territoire dans les trois prochaines années.

Le but étant de proposer aux ménages sénégalais des actions permettant la réduction de leur facture à court terme.

Des audits énergétiques sont en cours de réalisation dans les hôpitaux de Dakar :

  • Hôpital principal
  • Hôpital Pikine
  • Hôpital Abass NDAO
  • Hôpital Roi Beaudoin
  • Hôpital militaire ouakam

L’AEME souhaite caractériser les consommations batimentaire par typologie.

Des audits énergétiques sont également prévus prochainement pour certaines universités.

  1. Assistance technique

L’AEME a mis en place l’assistance technique pour aider les sénégalais à baiser leur facture énergétique.

Les demandes d’assistance technique doivent être adressées à la direction générale de l’AEME.

L’AEME a réalisé des assistances techniques pour les structures suivantes :

  • Ecole élémentaire de Karack
    • Massaer Niane 1
    • Massaer Niane 2
    • Massaer Niane 3
  • Groupe Africa holding
  • Wakola Hôtel
  • Bibliothèque Universitaire Cheikh Anta Diop
  • RTS

  1. Renforcement de capacité

L’AEME a développé des expertises dans le domaine de l’efficacité énergétique et du management de l’énergie avec la réalisation de plusieurs sessions de formation sur les thématiques de l’efficacité énergétique dans le bâtiment et les industries.

L’AEME participe à l’organisation de sessions diverses de formation en rapport avec les activités des programmes mises en œuvre (analyse de la facturation, éclairage efficace, efficacité énergétique, etc.).

  • PICEP (Planification Intercommunale sensible au Changement climatique et à l’Energie – Pikine (PICEP) : Formation des 315 membres des CLED (Comité Local Climat – Energie Durable) de Pikine et Guédiawaye
  • DAGE sur le programme SARDEL
  • Formation des étudiants sur les métiers de l’énergie
  • Formation des agents de l’hôpital Fann sur l’utilisation rationnelle de l’énergie
  • Formation des agents du Centre de Santé de Cambéréne sur la maitrise de l’énergie
  • Formation agents de la Direction du Matériel et du Transit Administratif
  • Formation des techniciens du Ministère de l’intérieur sur la gestion de l’énergie.